Galerie Dogon et Frères, Dogon, Art primif, art premier, art tribal
mon_compte accueil inscription_a_la_newsletter contact Français English panier
Recherche :
 
gallery
pixel_trans
Galerie
  puce   Exposition en préparation 2018
  puce   Catalogue des Nouveautés 2017
  puce   Nouveautés printemps 2018
  puce   Nouveautés estivales 2018
  puce   Masques Dogon
  puce   Bois Dogon
  puce   Amulettes en bois
  puce   Bronzes
  puce   Masques Bambara
  puce   Bois Bambara
  puce   Marionnettes
  puce   Amulettes en Bronze
  puce   Masques Ethniques
  puce   Fétiches
  puce   Bois Ethniques
  puce   Fers
  puce   Masques en métal
  puce   Bracelets
  puce   Bagues
  puce   Piques à cheveux
pixel_trans
 
cabinet_de_curiosites
 
espace_culturel
 
espace_encheres2
 
espace_locations2

» » » Ancien pique à cheveux Caméléon
Dogon - Mali


Ancien pique à cheveux Caméléon
Dogon - Mali


Estimation âge
Plus de 50 ans
Ethnie / Pays
Dogon / Mali
Toutes les vues du produit :
Ancien pique à cheveux Caméléon <br> Dogon - Mali
Ancien pique à cheveux Caméléon <br> Dogon - Mali
Ancien pique à cheveux Caméléon <br> Dogon - Mali
Ancien pique à cheveux Caméléon <br> Dogon - Mali

Envoyer à un ami
Prix :

Description
Ancien pique à cheveux Dogon. Caméléon.
 

Hauteur : 12.7 cm        Largeur : 4.5 cm       Poids : 35 gr.   

Age estimé : plus de 50 ans     

Ethnie : Dogon      Pays : Mali     

 

Pique à cheveux en alliage de bronze (laiton ancien) ancienne patine d'usage.

Le caméléon, de part son mimétisme, est généralement attribué aux guérisseurs Dogons. 
 Toutefois dans la « plaisanterie Dogon » les hommes attribuent le caméléon aux femmes : « elles sont changeantes comme le caméléon ! »

 

Les piques à cheveux Dogon en bronze étaient réservés à la famille royale ainsi qu’aux notables. Certes ils étaient utilisés pour exécuter les diverses coiffes et tresses mais aussi comme amulette et bijoux par les femmes.  Ainsi ils étaient élaborés et conçus suivant des critères similaires à ceux des objets destinés aux  autels de prière. De fait,  le détail, la diversité, le raffinement dans l’expression associé à la technique de fabrication, la cire perdue, en font des objets uniques et particulièrement intéressants  à collectionner puisque témoins d’une culture ainsi que des us et coutumes des femmes Dogons.

Un très bel objet de collection et de vitrine.

 

Il est fort probable qu’ils soient très anciens, antérieurs au 20° siècle, sans pouvoir les dater avec exactitude. Toutefois leur usage régulier pour les seuls piques à cheveux en bronze, a disparu vers la fin du 19 ° siècle.

 

Exposé à la Galerie Dogon et Frères de Nogent le Bernard

Frais de livraison et d’expédition offerts sur la France métropolitaine.

Pour les autres destinations nous contacter pour devis. 


Tous les articles de la même catégorie
Tous les articles de la même catégorie
 

qui_sommes_nous conditions_de_depot_vente conditions_de_ventes nos_engagements